Archives de catégorie : "Bibliothèque"

  de notre sœur Cécile Dilé Au printemps 2024, j’ai eu la joie d’apporter ma petite contribution à la formation des médiateurs culturels qui font visiter l’ex-basilique de Carthage. Devant leurs nombreuses questions, l’idée m’est venue d’écrire ce livret. Les textes sont courts avec des anecdotes, des témoignages, et de nombreuses photos. Ce livret a été écrit pour que les visiteurs qui l’auront en main puissent vivre cette expérience esthétique et/ou spirituelle à laquelle ce haut lieu culturel nous invite.   Vous pouvez commander le livret en écrivant à l’auteur sblamarsa@gmail.com Ici le lien pour télécharger la couverture et le index du Livret

Dans son premier roman, « Le Dey de l’hôpital – Un aventurier en Algérie », Laurence Huard témoigne de l’espérance et du courage de ceux et celles qui quittent leurs pays. Dans un style à la fois accessible et agréable, Laurence témoigne ici de vies et de parcours exceptionnels ! Elle raconte avoir été bouleversée par des rencontres extraordinaires, qui restent dans sa mémoire. Ce sont ces liens très forts avec l’Algérie qu’elle veut garder pour que ces vies ne soient pas oubliées, leurs chemins ne soient pas effacés, et que ces aventurières soient reconnues et honorées. Elle joue totalement la transparence, de sorte que ces rencontres qui l’ont bouleversée, touchent à leur tour les lecteurs. Voici ce qu’en disent les médias : « En vingt ans de vie sur le continent africain, Laurence Huard, jeune angevine, remplie de dynamisme et d’enthousiasme, a croisé le chemin d’hommes et de femmes…

Lire la suite

Maurice Bellière, Missionnaire d’Afrique, et Thérèse de Lisieux ne se sont jamais rencontrés. Leur correspondance a fait un ajout important à l’autobiographie spirituelle de Thérèse « L’histoire d’une âme ». La vocation de Maurice a suscité un désir missionnaire chez Thérèse et l’Église l’a déclarée sainte patronne des missions. Début de l’amitié entre le Père Maurice Bellière et Sainte Thérèse de Lisieux Maurice Bellière était en deuxième année de théologie au séminaire diocésain lorsqu’il écrivit une lettre à la Prieure du Carmel de Lisieux la priant, comme il le disait : « Confie à la prière d’une de tes sœurs le salut de mon âme et qu’elle obtienne pour moi la grâce de rester fidèle à la vocation que Dieu m’a donnée ».  La jeune Thérèse, qui avait rejoint le Carmel à l’âge de 15 ans, fut choisie par la mère supérieure pour cette entreprise. C’est ainsi qu’est née une amitié spirituelle entre Maurice Bellière et Thérèse de Lisieux. Correspondance – source d’enthousiasme…

Lire la suite

Pour que la vie lemporte de Bibiane Cattin

Née en 1940, en Suisse, Bibiane Cattin est religieuse des Sœurs missionnaires de Notre-Dame d’Afrique. Après un séjour de trois ans en Guinée en tant que laïque missionnaire, elle a vécu au Congo RDC pendant trente-cinq ans, en tant que religieuse. Assistante sociale de profession, elle a étudié, entre 1999 et 2002, à l’Institut de formation humaine intégrale de Montréal (IFHIM) où elle a été formée, entre autres, à l’Actualisation et à la Restauration des forces vitales humaines dans l’expérience traumatique. Bibiane Cattin partage dans ce livre son expérience de vie missionnaire, tout spécialement les dix dernières années où elle a travaillé auprès des personnes traumatisées par la guerre, notamment auprès des femmes victimes de viol. Grâce à l’approche de l’IFHIM, elle a pu contribuer «à restaurer les forces» de ces personnes qui ont traversé des événements traumatiques, à les remettre debout. Et cela en peu de temps. Le grand…

Lire la suite

beaute identite feminine

beaute identite feminine« L’art du tatouage comme attribut de beauté féminine était autrefois l’apanage des femmes maghrébines.

Lire la suite

Soeur Lucienne Brousse « Sœur Blanche en Algérie, berbérisante et arabisante, Lucienne Brousse, 84 ans, s’est passionnée pour la transmission des langues de ce pays dont elle a épousé l’histoire pendant soixante ans. Comment la petite Lucienne, née en 1930 dans une famille nombreuse de paysans, en ce pays « rouge » du Tarn-et-Garonne, est-elle devenue « Sœur Blanche », universitaire linguiste, auteur ou coauteur de plusieurs livres et méthodes d’apprentissages ? Cela tient du miracle, sourit-elle aujourd’hui, dans sa robe fleurie à la mode berbère. L’enfant qu’elle était, à 12 ans, pressent « un appel mystérieux », avec déjà l’idée de se consacrer à Dieu. Elle sait juste qu’il faut qu’elle se prépare, le mieux possible, à « servir ». Et supplie sa mère de l’envoyer à l’école à Moissac. Pour quoi faire ? Cela coûte cher… La directrice des Sœurs de la Miséricorde trouve des bienfaiteurs inconnus pour payer sa scolarité…

Lire la suite

Zambie

  • Zambie Souvent le soir j’allais prier près d’une rivière proche de la maison, elle coulait, chantait, bondissait.

Lire la suite

10/11