« Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime »

Ces paroles de l’évangile en Jn 15, 13 ont inspiré notre sœur Marcelline Nemeyitora pour faire ses vœux perpétuels. Elle a prononcé son OUI total et radical à Jésus afin de donner sa Vie comme Lui, pour la mission de l’annonce de la Bonne Nouvelle de son amour pour tous, dans notre congrégation des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique.

 

La vocation de Marcelline, fruit du travail de nos ancêtres missionnaires

Nous avons célébré cet événement en lien avec notre jubilé de 150 ans de fondation par le Cardinal Lavigerie. En effet, l’engagement définitif de Marcelline est un fruit visible de ce qu’ont semé, de génération en génération, les premières sœurs et premiers pères, pendant toutes ces années d’évangélisation de l’Afrique. Et voici que le désir de Lavigerie s’est réalisé : « Les Africains eux-mêmes deviennent chrétiens et apôtres» !

Un temps joyeux de préparation

Pour la réussite, la préparation était un temps important de rencontres : visite à l’évêque de Muyinga, le diocèse de Marcelline, visites à sa famille, à la paroisse cathédrale de Muyinga, à Radio Maria, rencontres avec les commissions de préparation de la fête, animations missionnaires à la messe du dimanche à Muyinga, du groupe vocationnel et dans les lycées de Muyinga et de Gitega.

Et finalement, le 26 mai est arrivé, jour de fête et d’allégresse ! Beaucoup de monde est venu à la cathédrale de Muyinga, pour accompagner notre chère sœur Marcelline : 15 Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique, venues du Kenya, Rwanda, Congo, Algérie et Burundi, 5 jeunes pré-postulantes, 1 aspirante, 14 Missionnaires d’Afrique, la famille de sang de Marcelline et beaucoup d’amis et de chrétiens de sa paroisse.

La célébration était présidée par Mgr Joachim Ntahondereye, évêque de Muginga, accompagné de Mgr Blaise Nzeyimana; évêque de Rugiyi, et de Mgr Goyagoye, évêque émérite de Bujumbura.

La célébration des voeux perpétuels

3 ceremonie de la lumiere FLORENCE MARCELLINETout a commencé par une procession d’entrée avec les symboles de ce qui nous est cher : l’Afrique, un globe représentant le monde, Notre Dame d’Afrique, Cardinal Lavigerie, Mère Marie Salomé et le pélican rappelant que notre vie se donne comme celle du Christ.

Il y eut des moments forts :celui de la cérémonie de la lumière, celui de l’appel par Sr Florence Mwamba et Sr Victoire Niyonzima, responsables de l’entité d’Afrique Centrale pendant lequel Marcelline était accompagnée par ses parents donnant leur fille au Christ dans  notre famille religieuse, celui de la prostration où Marcelline allongée à terre et soutenue par le chant de la litanie des saints symbolisait le don de toute sa vie, puis le moment émouvant de la  triple bénédiction de l’évêque.

Autres temps forts : celui de son engagement  pendant lequel, posant sa main sur la Bible, elle dit publiquement qu’elle s’engageait à « collaborer en tout à l’œuvre de Dieu pour l’annonce de son Règne en Afrique, jusqu’à la mort », celui de la signature de son engagement sur l’autel, de la bénédiction de l’anneau symbole de l’alliance pour toujours avec le Christ et le temps des félicitations pour embrasser Marcelline avec le chant et la danse d’action de grâce.

A la fin de la célébration, Marcelline a reçu l’envoi en mission au Tchad et nous avons chanté avec les Missionnaires d’Afrique « Sancta Maria » pour confier Marcelline à Notre Dame d’Afrique et lui demander sa protection.

Après l’Eucharistie nous avons continué à partager la joie immense avec un repas de fête pris dans la fraternité à l’auberge de Muyinga. Il y eut le temps pour les discours de circonstances, pour le rituel de boire ensemble la bière locale dans un canari, signe d’unité et d’amour, pour le gâteau de fête, les chants et les danses, ainsi qu’un temps pour les cadeaux et les photos de famille.

Nous remercions le Seigneur pour le DON de notre sœur Marcelline. Avec elle nous avons renouvelé notre engagement missionnaire : « Avec le Christ, toujours fidèles à l’Afrique »

 Sr Maite Oiartzun Nshimirimana en mission au Burundi

 

 

Login Form