Archives d'étiquette : Sœurs Blanches

Élèves au Tchad   A l’école Notre Dame de la Trinité, où deux de nos sœurs travaillent, il y a eu un match de football entre les filles de cette école et celles d’une autre école voisine en vue de la préparation de la Journée Internationale de la Femme. Le jour même de cette belle fête, nos élèves ont manifesté leurs talents et dons à travers les chansons, les poèmes et les sketchs. C’était une bonne occasion pour les femmes d’exprimer leur désir de collaborer avec les hommes dans l’administration. Elles reconnaissent que la plupart des personnes dans la fonction publique sont des hommes. Tout simplement parce qu’il y a ceux qui ont toujours cette mentalité que les femmes doivent être à la maison pour s’occuper des enfants et des travaux ménagers. Voici le message de la coordinatrice au nom de toutes les femmes de Deli : « Il en…

Lire la suite

    Les Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique vous invitent samedi 8 juin 2024 à 16h, Espace Michel Voisin 9, rue Michel Voisin à Sceaux (92 330) L’histoire commence en Bretagne … Au milieu du XIX s, naît celle qui deviendra Mère Marie-Salomé, la première supérieure générale des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique. Elle grandit à Plouguerneau et à 24 ans elle part pour l’Algérie, rejoindre la jeune congrégation fondée par le Cardinal Lavigerie. Elle va y vivre en communauté dans la joie, le partage et la prière. Elle meurt à 83 ans en 1930. Sous sa direction, la congrégation des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique, qu’on appelle les Sœurs Blanches, s’est implantée dans de nombreux pays d’Afrique, au service des populations. « Faire ce que Dieu veut » fut le programme de vie de Mère Marie-Salomé (1847-1930).   Devenir femme, devenir sainte Tel est le programme…

Lire la suite

    Sœur Maria Cimperman est religieuse du Sacré-Cœur de Jésus. Elle a participé à la première assemblée du synode sur la synodalité en octobre 2023 à Rome. A la lumière des questions que nous lui avons posées, Sr Maria offre à nos lecteurs et lectrices quelques perspectives particulières sur l’Assemblée synodale 2023. « Je suis reconnaissante de l’occasion qui m’est donnée de partager ces réflexions avec vous, d’autant que j’ai conscience que la méthodologie utilisée lors de votre Chapitre général de 2023 était celle de la Conversation dans l’Esprit (CDE). J’imagine que votre chapitre général a été votre expérience synodale ».   Qu’est-ce qui a fait de la « conversation dans l’esprit » (CDE) un outil si puissant au cours de l’expérience synodale ? Tout d’abord, la CDE a été un grand facteur d’égalité. Dans le processus, lors du premier et du deuxième tour, chaque personne disposait du même…

Lire la suite

    Pendant la Semaine Laudato Si’ et pour la Pentecôte, rassemblons-nous en communauté pour contempler et nourrir des semences d’espérance pour notre « planète éprouvée » (LD 2). Laudate Deum est un rappel de l’urgence du message de Laudato Si’ et du besoin de transformation à la fois personnelle et culturelle au milieu de notre crise écologique et climatique. Le thème de la Semaine Laudato Si’ de cette année est inspiré par le symbole du Temps pour la Création 2024, les « prémices ». Soyons des semences d’espérance dans nos vies et dans notre monde, enracinés dans la foi et l’amour. « Il n’y a pas de changement durable sans changement culturel […] et il n’y a pas de changement culturel sans changement chez les personnes. » (LD 70)   Inspiré par l’encyclique Laudato Si’ du pape François, ce guide de huit jours cherche à motiver toutes les personnes de bonne volonté à protéger notre…

Lire la suite

Notre communauté de Butare est dans la Place de la Cathédrale   L’une des missions de la communauté de Butare, au Rwanda, est la formation des pré-postulantes. Pré-postulante Uwizeyemariya Yvonne, du Rwanda, partage son expérience d’apostolat qui varie entre le jardin, le chant et l’école maternelle.   Je suis Uwizeyemariya Yvonne, je viens de la province du Nord du Rwanda, du district de Burera, du diocèse de Byumba, de la paroisse de Bungwe. J’ai commencé mon apostolat dans la communauté de Butare en août. Je suis heureuse dans la communauté et mon apostolat consiste à travailler dans le jardin et à m’occuper des porcs. Je vais aussi faire répéter le chant aux sœurs Ingoro y’urukundo. Je suis heureuse de cette expérience. Je travaille aussi à l’école maternelle Indabo za Maria, une école de sœurs brésiliennes qui accueillent et s’occupent d’enfants pauvres. Je vais à l’apostolat tous les mercredis et jeudis…

Lire la suite

    De notre communauté à Nouakchott, Mauritanie Dans le cadre de notre action de plantation d’arbres, en collaboration avec l’Association Soleil des Enfants d’Arafat, une nouvelle formule a été trouvée par le président de l’Association, et notre ami, Yahya. En effet, il s’est adressé au Maire de sa commune pour lui offrir un contrat de collaboration, ce qui a eu un résultat positif. Yahya s’est vu désigner 10 écoles de l’état qui sont prêtes pour la sensibilisation des élèves à l’écologie et pour la plantation d’arbres dans la cour de l’école, en collaboration avec les élèves et les enseignants. C’est ainsi que le 15 mars, nous avons commencé cette belle aventure dans la première école. Le Directeur s’est bien impliqué et nous a ouvert la classe de sixième année primaire qui compte environ 60 élèves. Yahya et notre sœur Mia ont mené un dialogue éducatif à partir d’un diaporama…

Lire la suite

    L’une des missions de la communauté de Butare, au Rwanda, est la formation des pré-postulantes. Pré-postulante Maria Ahok Wek, Ougandaise, partage son expérience d’apostolat dans une école des déficients auditifs.   Nous sommes en pré-postulat dans la communauté de Butare, au Rwanda. Ce programme vise à donner une entrée progressive dans le processus de formation de la vie religieuse missionnaire des SMNDA. Nous sommes introduites par de nombreux cours d’introduction qui nous aident à mieux connaître la congrégation, la vie consacrée, à cheminer ensemble en tant que groupe, à prendre conscience de ce qui se passe en nous et autour de nous, à mieux connaître le Catéchisme de l’Église catholique, la Bible et son origine. Nous sommes également initiées à la prière et à la vie communautaire, à l’apostolat, à l’actualisation des forces vitales de l’être humain, à la construction de la paix, à la résolution non violente…

Lire la suite

    Cyarisima Divine, novice à Bobo-Dioulasso, Burkina Faso, partage son expérience   Le séminaire de Koumi a organisé une soirée culturelle le 09/03/2024 qui avait pour thème « Engagement patriotique pour la paix ». Sans doute, du fait que la soirée était organisée par les séminaristes, les consacrés y étaient majoritairement présents. L’évêque de Bobo-Dioulasso était également au rendez-vous.  La soirée était marquée par la diversité culturelle à travers les différentes ethnies du Burkina Faso. Les séminaristes ont présenté un poème sur la paix qui disait que celle-ci est possible pourvu que nous y croyions. Nous pouvons apprendre cela de la nature remplie de diverses espèces capables de vivre l’unité et la paix comme les fourmis et les abeilles. Ils ont aussi présenté un théâtre sur la solidarité. La soirée a été clôturée par le message de l’évêque Paul Ouédraogo qui disait: L’arme de la victoire est la solidarité,…

Lire la suite

    Par Sr Nisubire Priscille, communauté de Butare, Rwanda Le Centre de Formation Notre-Dame d’Afrique a été créé en avril 2023 dans le but d’améliorer le niveau de vie des jeunes et de renforcer leurs valeurs humaines et chrétiennes. Le centre vise à donner des compétences aux jeunes, en particulier à ceux qui se trouvent dans une situation difficile, afin de les aider à devenir autonomes. Pour l’instant, c’est un cours de couture qui a été proposé pendant six mois et dix étudiants ont terminé le programme avec succès. La formation s’est déroulée dans un bâtiment loué de l’Économat général de Butare en attendant d’avoir notre propre centre. Les collaborateurs des Sœurs Missionnaires de Notre Dame d’Afrique (SMNDA) ont aidé la communauté à donner des idées sur la gestion de ce centre, à parler aux étudiants et à les aider à passer et à corriger les examens. Bien que…

Lire la suite

  De notre sœur Clémentine Mukampabuka à Oran, Algérie Dans mon unique classe de catéchèse, une vingtaine d’enfants de 6 à 12 ans y sont réunis. Il s’agit d’enfants nés en Algérie de parents en situation de migration irrégulière, pour la plupart. Pour la catéchèse, les plus avancés rejoignent les plus jeunes pour ne former qu’une seule classe. Au cours d’une séance, je leur offre l’occasion de prier à haute voix. Une des prières retient mon attention : Seigneur, je te demande de faire sortir mon papa de la prison et de lui donner beaucoup d’argent pour rentrer chez nous ! » Une prière concrète : je reconnais cet enfant. Il n’a que 7 ans. Il est né en Algérie d’un nigérian et d’une camerounaise. Je me demande Chez nous, pour lui, c’est où ? ». Je visite son père en prison. Je peux énumérer autant de choses que je…

Lire la suite

10/183