Archives de catégorie : "Esclavage Moderne et Traite Humaine"

Fin janvier, je suis partie pour une nouvelle mission parmi les réfugiés du nord de l’Ouganda, l’une des plus grandes concentrations de réfugiés au monde.     Les réfugiés sont menacés d’être exploités et victimes de la traite et en raison de leur situation désavantageuse et de leur vulnérabilité, en particulier les enfants et les jeunes femmes. Une lutte effi­cace contre la traite des êtres humains nécessite de se préparer en cherchant à connaître les réalités de cette traite et en acquérant  des compétences en matière de préven­tion et de plaidoyer. Pour être mieux préparée à cette tâche et pour m’impliquer activement dans cette lutte là où je suis en­voyée, j’ai suivi un cours en ligne d’un an qui m’a équipée en compétences nécessaires.   Le cours s’adressait aux animatrices du Réseau Talitha Kum afin qu’elles s’impliquent activement et collabo­rent avec d’autres. Nous avons approfondi cette  réalité de la traite dans différents…

Lire la suite

Hommage à une femme exceptionnelle

La jeune Lea Ackermann de Völklingen, en Sarre, rejoint l’ordre des « Sœurs Missionnaires de Notre-Dame d’Afrique » en 1960.

Lire la suite

Publié le 3 novembre 2020 par Begoña Iñarra Sr. Vickness Nangogo Muleya,Communauté SMNDA d’Ouagadougou (Burkina Faso) Sr Vickness Nangogo Muleya, est la directrice du Centre Delwende à Sakoula (Ouagadougou), pour l’accueil surtout des femmes mais aussi de quelques hommes, accusés de sorcelerie et renvoyés de leurs village. Sr. Vickness a demandé à rester au centre pendant la pandémie, pour accompagner les femmes rejetées accusées de sorcellerie et à assurer leur protection contre le Covid 19. Elle partage son expérience : « Elles ont été surprises de me voir là toute la journée et toute la nuit, mais leurs visages brillaient. Dans mon cœur, c’était comme un rêve. J’étais en admiration devant ce que j’avais fait. La première nuit, j’ai prié dans le hangar parce que ma chambre n’était pas prête. Le lendemain,tôt le matin, les fonctionnaires de la cour sont venus me saluer et demander de mes nouvelles en signe de bienvenue. Elles…

Lire la suite

Kenya

Malindi est une ville située à 120 km de Mombasa (Kenya). Avec ses puits salants, ses travailleurs non rémunérés et sa population chinoise toujours plus nombreuse, elle est en pleine expansion. Aujourd’hui, elle compte 18 paroisses avec 38 prêtres dont 14 diocésains, 2 Fidei Donum, 64 Sœurs, 22 Religieux et 11 séminaristes. Située sur la côte de l’océan indien, Malindi est fortement touchée par le trafic humain, une nouvelle forme d’esclavage. Aussi, notre conviction première est-elle que l’éducation est un facteur important pour l’éradication de ce phénomène, et pour le soutien aux victimes. Certes, les projets de microfinance contribuent déjà à élever le niveau de vie de cette population, mais une approche globale est également nécessaire pour atteindre ce but. L’Église catholique et les au- tres religions ont entrepris d’y collaborer, notamment par le biais du Centre : « Pope Francis Rescue Center », qui existe déjà à Malindi. La…

Lire la suite

« Nous nous rendons compte que nous vivons tous avec des victimes ou des personnes vulnérables à la traite et la question est de savoir com­ment, pour sauver nos frè­res et sœurs, chacun/e peut au mieux jouer son rôle avec des paroles et des actes. » Sr Angela Kapitingana.

Lire la suite

« N’importe quelle forme de prostitution est… un acte criminel, un vice répugnant qui confond faire l’amour et soulager ses instincts en torturant une femme désarmée », écrit le pape François dans la préface du livre « Femmes crucifiées »de don Aldo Bonaiuto. Il condamne cette « maladie de l’humanité ». Le pape souligne qu’ « une personne ne peut jamais être mise en vente » et invite à « combattre efficacement l’exploitation et l’humiliation de vies innocentes ».  Il exhorte à aider « nos sœurs infortunées » et « empêcher que l’iniquité du monde retombe sur les créatures les plus fragiles et sans défense ». Préface du pape François Quand, durant l’un des Vendredi de la Miséricorde de l’Année extraordinaire, je suis entré dans le foyer d’accueil de la communauté Papa Giovanni XXIII, je ne pensais pas que j’allais trouver à l’intérieur des femmes si humiliées, brisées, éprouvées. Réellement des femmes crucifiées. Dans la pièce où j’ai rencontré les jeunes filles libérées du trafic…

Lire la suite

par Patrick Egwu Publié dans « Global Sisters Report » Mai. 30, 2019 Note de la rédaction : Global Sisters Report se concentre sur les efforts des sœurs pour mettre fin à la traite des êtres humains alors que Talitha Kum, le réseau international de lutte contre la traite des religieux, célèbre son 10e anniversaire et lance sa campagne Nuns Healing Hearts. La série spéciale se déroulera périodiquement jusqu’en septembre, lorsque Talitha Kum tiendra sa première assemblée générale. Depuis sa création en 2014, GSR a consacré une section de sa couverture aux sœurs qui, de diverses manières, luttent contre la traite des êtres humains. Lisez toute notre couverture. Gloria Omoresewua n’était qu’une adolescente en 2003, lorsqu’une femme nigériane l’a amenée en Espagne et qu’elle a été forcée de se prostituer. Omoresewua a conclu un accord avec la femme, qui lui avait promis une vie meilleure en Europe : Omoresewua devait…

Lire la suite

Begone interview

Après plusieurs années passées en Afrique (en République Démocratique du Congo, en Ouganda, au Mozambique)

Begone interviewSr. Begoña Iñarra, Sœur Missionnaire de Notre Dame d’Afrique, Espagnole, a été envoyée en mission à Paris, où elle travaille pour l’organisation Aux Captifs, la Libération, qui aide les femmes à se sortir de la prostitution. La sœur est aussi membre de RENATE, Réseau Religieux en Europe contre le Trafic et l’Exploitation.

Lire la suite

chaînes pied

chaînes piedRENATE, un réseau européen de religieux engagés à travailler ensemble contre la traite des êtres humains et l’exploitation.

Lire la suite

10/12